Une banque de données pour revaloriser les publications scientifiques francophones

11 mai 2017

Alors que la francophonie prend de l’ampleur en raison de la forte croissance démographique en Afrique francophone, le français s’amenuise comme peau de chagrin dans la littérature scientifique. Préoccupée par cette problématique, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) s’y attaque en apportant son soutien aux universités francophones et en mettant sur pied une banque de données dédiée aux publications francophones.

Lire la suite sur Le Devoir

Mis à jour le 11 mai 2017 à 11 h 35 min.

Commentaires

Laisser un commentaire